EXPERIENCE POSITIVE AVEC BOMBE ANTI-CREVAISON

Avatar de l’utilisateur
meddlers
Messages : 127
Inscription : Mer Sep 09, 2009 9:18 pm

EXPERIENCE POSITIVE AVEC BOMBE ANTI-CREVAISON

Message par meddlers » Lun Oct 03, 2011 9:15 pm

Météo estivale :D , 3 jours de rêve sur les routes de France (1500 km : Valais - Chamonix - Albertville - Grenoble - Avignon - Stes-Maries-de-la-Mer - Mont Ventoux (1ère fois de nuit car le lendemain des millions de cyclistes - remontée sur la Suisse par les Grandes Alpes (gorges de la Nesque - gorges de la Méouge - vallée de l'Ubaye - Izoard - Galibier - Iseran) et PUIS LA TUILE SOUS LE COL DU PETIT-ST-BERNARD, CREVAISON A L'ARRIèRE-DROIT DES TOYO 888 :o

J'avais 2 bombes anti-crevaison, testé donc la Nigrin sans avoir pu trouver l'endroit de la fuite - le pneu était complètement plat , la bombe a rapidement fait remonter la voiture de 2 cm environ mais ça fuyait toujours et le trou est enfin localisé mais pas de métal ou reste; ça fuit énormément (soufflet d'air); vite on déplace la voiture pour que la fuite se retrouve exactement sous le pneu et là gargouillis et quelques secondes après ... plus rien :) . Suivant les instructions, faut rouler tout de suite, je monte les 5 km jusqu'au col et là contrôle la pression : 2,3 bars environ, nickel ! Rentrée par le Gd-St-Bernard avec 2 ou 3 contrôles; ouf !

MERCI NIGRIN !

NB: crevaison lente sur une belle montée vers la Rosière, grand sifflement (les Toyo ne sifflent jamais ...) vers un motard stationné en sortie de courbe; ouf j'imagine pas ce qui se serait passé sur un long enchaînement de courbes rapides ... peut-être que les flancs surdimensionnés par rapport au poids de l'Elise ont retardé le déjantage avec le pneu pratiquement à plat ... ?!
" toujours rêvé d'une barquette, l'Elise S1 en est une "

Répondre